A PROPOS






A contre-sens du rythme imposé par l’industrie de la mode, Alexandra Ferrarini met au point des pièces dans son atelier du sud de la France avec une démarche presque animiste. Elle envisage son travail comme une poésie tactile et souhaite réaliser des vêtements, qui ne sont ni des produits, ni les articles d’une collection destinée à être renouvelée rapidement. A partir d’une réserve textile surcyclée, elle propose un vestiaire onirique de vêtements et accessoires uniques ou fabriqués en petites quantités de façon artisanale. Cette conception superpose folklore japonais, confort et textures avec une approche expérimentale de la mode contemporaine.



PIÈCES SURCYCLÉES
DÉMARCHE DU PROJET
BIOGRAPHIE


ATELIER OUVERT
ESPACE DE CRÉATION PARTAGÉ


0

Your Cart