A PROPOS






A contre-sens du rythme imposé par l’industrie de la mode, Alexandra Ferrarini met au point des pièces dans son atelier du sud de la France avec une démarche animiste aux influences très personnelles. Elle envisage son travail comme une poèsie tactile et souhaite réaliser des vêtements, qui ne sont ni des produits, ni les articles d’une collection destinée à être renouvelée rapidement. Pièce à Porter sur-cycle un maximum de matières et propose un vestiaire onirique et singulier de vêtements et accessoires uniques ou fabriqués en petites quantités de façon artisanale et écoresponsable. Cette conception instinctive superpose folklore japonais, confort et textures avec une approche expérimentale de la mode contemporaine.






Alexandra Ferrarini créée aussi Atelier Ouvert, un espace expérimental et partagé de création dans lequel se croisent art contemporain et design. Elle y invite artistes, performeurs, musiciens et créateurs lors de work-shops et autres évènements dans lesquels ils partagent savoir-faire et expériences.

2001. A.F  étudie le japonais et la mode, elle fait ses armes  au studio de Vanessa Bruno et dans le stylisme maille notamment pour N°44 et Façonnable.
2007. Elle lance sa ligne de vêtements O+, également surcyclée, distribuée chez Topshop à Londres et dans plusieurs pays européens. Elle commence également l’enseignement du Design de Mode pour BTS .
2008. Son attirance pour les glyphes maya, le dessin, la culture pop et japonaise lui donne l’opportunité de réaliser des pochettes pour le label de musique anglais MoshiMoshi.
2013. A.F se spécialise dans la maille manuelle et industrielle et travaille pour des marques de luxe comme Hermès, Chanel et Balenciaga. 
2016. Retour à l’expérimentation en tant responsable du pôle mode de Module D, plateforme collaborative pour Makers, elle rejoint également Büro Bau projet coopératif de créatifs indépendants aux côtés, entre autre, de son acolyte Guillaume Hernandez.
2017.  A.F souhaite partager sa vision de la mode artisanale et créée Pièce à Porter. Dans son atelier, elle met au point des pièces confortables, texturées avec des coupes simples et soignées. La matière comme point de départ, elle accumule et récupère depuis des dizaines d’années des stocks de tissus qui chacun transporte un peu de son histoire.
0

Your Cart